Skip to Content

Première école de pêche : Groix, 1895

Avec plus de 500 kilomètres de côtes, le Morbihan possède depuis toujours une vocation maritime affirmée. Activité économique prépondérante, la pêche a façonné au fil des siècles les paysages et les vies. En 1866, le Morbihan emploie environ 8 900 marins pêcheurs. Jusqu’à la fin du 19e siècle, le métier de pêcheur s’apprend sur la grève ou sur la mer. L’apprentissage se fait de père en fils. Les jeunes embarquent très tôt, dès l’âge de douze ans. En cette fin de siècle, les nouvelles techniques de pêche et la raréfaction du poisson obligent les pêcheurs à recourir à des technologies sophistiquées.

En 1893, le gouvernement impose l’enseignement de la lecture des cartes marines dans les écoles primaires du littoral. Quelques écoles primaires comme à Arzon, Port-Louis ou La Trinité-sur-Mer dispensent alors ces cours. En 1898, une loi institue dans les écoles primaires du littoral des « leçons de choses appropriées aux enfants de marins », et l’école normale de Vannes enseigne cette discipline dès 1899.

Entre temps, en 1894, naît l'idée d'écoles de pêche à l’occasion du congrès de sauvetage à Saint-Malo. Une société se forme alors à Paris sous la présidence d'honneur de l'amiral Duperré et de Jules Simon, homme d'État français né à Lorient. La toute première école ouvre sur l’île de Groix le 16 mai 1895 à l’initiative de Victor Guillard, professeur libre d’hydrographie. L’école compte dès la première année 38 élèves. Un enseignement gratuit et un enseignement pratique concernant la navigation, la pêche et la manœuvre préparent les élèves au brevet de pêche. D’autres écoles voient le jour comme celle du Bono en 1927.

En 1941, pour lutter contre le chômage en zone occupée, la circulaire du 31 mai instaure les écoles d’apprentissage maritime (EAM). Trois EAM sont créées dans le Morbihan, la première à Étel le 3 novembre 1941, la deuxième à Quiberon le 17 novembre 1941 et une troisième enfin à Groix en 1942. Ces EAM coexistent souvent avec les écoles de pêche déjà existantes. En 1942, les EAM comptent 713 élèves en France, le Morbihan en compte 90 (42 à Etel, 23 à Groix et 25 à Quiberon).

Les EAM préparent au certificat d’aptitude professionnelle de marin-pêcheur, de marin, et de marin de commerce. Les matières suivantes sont enseignées à Étel : français, calcul, histoire maritime, géographie, dessin, hygiène, législation de la navigation, navire, machine, pêche théorique et pratique, embarcation, charpentage, forge, ajustage, matelotage, ramendage, signaux, sécurité, électricité, moteur, hébertisme. En 1961, l’internat devient obligatoire afin de correspondre à la vie en mer.

Au sortir de la guerre, les EAM de Groix et Quiberon connaissent une histoire mouvementée : ouverture et fermeture des établissements au gré des coupes budgétaires.

En 1951, un recensement auprès de la chambre de commerce et d’industrie relève 4 écoles d’apprentissage dans le Morbihan : l’EAM d’Étel avec 105 élèves, l’EAM de Quiberon avec 77 élèves, le cours de perfectionnement pour patrons de pêche de Groix et le cours de perfectionnement « machine » François Toullec à Lorient. En 1968, il n’y a plus que l’EAM d’Étel, le centre de Lorient et une section du collège d’études techniques de Port-Louis.

En 1985, la gestion de l’EAM d’Étel est confiée à la région et en 1995 l’école devient le lycée professionnel maritime et aquacole (12 en France) qui seul subsiste aujourd’hui avec le centre de perfectionnement maritime François Toullec à Lorient.

Les archives sur ce thème conservées aux Archives départementales :

La série T – enseignement général, affaires culturelles, sports – conserve des documents provenant de la préfecture relatifs au fonctionnement des écoles de Groix et Lorient avant la seconde guerre mondiale.

Des documents postérieurs aux années 1940 sont présents dans le versement de la Chambre de commerce et d’industrie (5 ETP) et dans les versements des quartiers maritimes (101 W, 1446 W, 1741 W).

Sources consultées :

5 ETP 736        Établissements et cours d'enseignement maritime. 1894-1960

9 W 386            Écoles de pêche et d’apprentissage maritime 1948-1959

101 W 81          Quartier maritime d’Auray, école d’apprentissage maritime de Groix 1941-1955

1741 W 114      Quartier maritime de Vannes, mérite maritime 1953-2002

T 1371              École de pêche de Groix 1894-1940

HB 12113         BIGET, Denis, Écoles de pêche, EAM et EMA, lycées professionnels maritimes, Liv’éditions.