Skip to Content

L'hôpital de Guémené-sur-Scorff

Jour de fête à Guémené

Le 4 décembre 1927, la commune de Guémené-sur-Scorff est en fête pour célébrer le centenaire du décès de son illustre enfant : l’enseigne de vaisseau Bisson. Ce dernier est mort héroïquement en 1827 lors de la guerre d’indépendance de la Grèce sacrifiant sa vie et son navire plutôt que de se rendre à l’ennemi. La cérémonie se déroule en présence de nombreuses personnalités comme le chef d’état-major de la Marine Salaun, le préfet du Morbihan Pierre Guillemaut, l’amiral Chauvin, les sénateurs Alfred Brard et Alphonse Rio, avec l’objectif également d’inaugurer le nouvel hôpital.

Un établissement hospitalier flambant neuf

Ce nouvel hôpital remplace celui fondé en 1642 par Louis de Rohan. Situé rue neuve, l’hospice est très vétuste et insuffisant. En ce début de siècle, le paysage hospitalier morbihannais se limite à des anciens hospices. En 1912, Alfred Brard, alors député, obtient, non sans difficultés, le soutien du ministère de l’Intérieur et de fortes subventions du Pari Mutuel pour construire une nouvelle structure au lieu-dit Le Belvédère. La construction est stoppée par la première guerre mondiale et les travaux ne reprennent qu’en 1923 pour s’achever en 1926. Le nouvel hôpital de Guémené-sur-Scorff est alors le premier établissement moderne érigé après la première guerre mondiale. Suivront la construction des hôpitaux de Malestroit et de Vannes en 1935, de Lorient en 1939 et des travaux d’amélioration de l’hôpital de Josselin en 1935.
Ce modèle d’hôpital pavillonnaire en forme de H domine l’architecture hospitalière depuis les découvertes de Pasteur, qui établissent une théorie scientifique de l’infection et de la contagion à partir de la transmission des germes. Le concept « hygiéniste » organise désormais chaque activité ou spécialité par pavillon, dont la hauteur maximum ne doit pas dépasser deux étages. Seule compte désormais la séparation des malades en fonction des risques de contagions et des pathologies.

Le personnel mis à l’honneur

Le Journal de Pontivy rapporte ainsi la cérémonie : « Les invités pénètrent dans les couloirs où règne une douce chaleur, non sans avoir salué les cornettes blanches des Sœurs de la Sagesse ». Cette congrégation dirige l’hôpital depuis 1784. La Congrégation des Filles de la Sagesse dont la maison mère est située à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) s’attache tout particulièrement aux services des hôpitaux. Lors de ce jour de fête, la supérieure âgée de 77 ans est récompensée par une médaille d’or après 49 ans de fonction dans l’établissement.

Les archives hospitalières, une source à soigner

Les archives hospitalières sont réglementées depuis 1842. Les archivistes départementaux sont alors invités à visiter les établissements hospitaliers de leur département. Ce travail a été réalisé dans le Morbihan par l’archiviste-paléographe Louis Rosenzweig entre 1854 et 1865. Cependant les dépôts d’archives hospitalières aux Archives départementales n’ont débuté que dans les années 1930 sous la responsabilité de Pierre Thomas Lacroix. Aujourd’hui, les Archives départementales conservent les fonds de douze établissements jusqu’aux années 1950 environ. Sur cet ensemble, qui représente environ 349 mètres linéaires, neuf fonds, soit 314 ml, ont été entièrement classés et disposent d’un instrument de recherche en ligne, accessible sur le site Internet des Archives départementales via le module « rechercher dans les fonds » (soit 314 ml).
Les archives hospitalières sont une source de premier plan pour l’histoire sociale du département (assistance, pauvreté, mendicité). Ces archives sont riches en enseignements sur la composition et les mouvements de la population ainsi que sur l’histoire économique du territoire.

Sources consultées :
4 HDEPOT 2 77-79. -  Hôpital de Guémené-sur-Scorff, construction d'un hôpital-hospice, 1912-1923.
4 HDEPOT 2 22-23. - Hôpital de Guémené-sur-Scorff, registre des délibérations de la commission administrative, 1878-1939.
X 761-768. - Affaires générales de l’hôpital de Guémené-sur Scorff, 1803-1939.
5 M 69. - Conseil départemental d’hygiène : comptes rendus de délibérations, 1911-1935.
390 T. - Inspection des archives hospitalières.
JO 228. - Journal de Pontivy.
JO 229. - Le Nouvelliste du Morbihan.
EB 66. - Bulletin municipal de Guémené-sur-Scorff.

Illustrations :

Plan des façades, projet de 1912. Archives départementales du Morbihan, 4 HDEPOT 2 78 (3)
Extrait d’un registre matricule des patients, 1859-1878. Archives départementales du Morbihan, 4 HDEPOT 2 96
Photographie de l’hôpital inachevé, 1918. Archives départementales du Morbihan, X 767 [page d'accueil]
En-tête d’une affiche relative au projet de construction, 16 août 1912. Archives départementales du Morbihan, X 767 [bannière]