Skip to Content

Service hydraulique du Morbihan

Les Archives départementales mettent à disposition du public l’inventaire du fonds du service hydraulique du Morbihan, récemment classé. Provenant de la préfecture et de l’administration des Ponts et Chaussées, ce sont 33,50 mètres linéaires d’archives depuis l’an II jusqu’en 1953 qui sont maintenant accessibles en salle de lecture.

Ces dossiers, cotés en 7 S, concernent la gestion des eaux non navigables et non flottables. Le principe retenu est que l’eau n’appartient à personne mais est d’usage commun. Les documents ayant trait à la réglementation des moulins et des prises d’eau et barrages d’irrigation constituent une part importante du fonds. On y trouve également les dossiers se rapportant aux travaux de curages et de construction ou de réfection d’ouvrages sur les cours d’eau. Viennent ensuite les archives relatives à la pêche fluviale, les inondations, la pollution et le rouissage du chanvre. Les travaux de dessèchement de marais et d’assainissement des terres humides ont fait l’objet d’associations syndicales regroupant les propriétaires intéressés, sous la tutelle de l’administration préfectorale et des services des Ponts et chaussées.
 
Outre ces éléments communs, le fonds des Ponts et Chaussées, plus complet, comprend d’autres documents comme les registres de comptabilité et de correspondance des ingénieurs, des cartes hydrographiques du département et des dossiers de travaux effectués par le service hydraulique. Parmi les travaux réalisés, figurent les adductions d’eau et la construction du barrage de Guerlédan. En ce qui concerne les dossiers d’adduction d’eau, ils portent sur l’arrivée de l’eau potable de certaines villes et communes. Le barrage de Guerlédan est le premier barrage construit en béton en France.