Skip to Content

Ouverture exceptionnelle le dimanche 13 mars

Quand la Révolution éclate, le Morbihan est alors favorable aux vents de réforme. Cependant, la constitution civile du clergé, rejetée par l’Église et par ricochet par les populations rurales crée, en 1791, les premiers soulèvements des Morbihannais qui y voient une atteinte à leur pratique religieuse. Deux ans plus tard, la République a besoin de soldats. Les Morbihannais refusent cette levée d’hommes et se soulèvent en masse en mars 1793. La chouannerie est née. Une période sombre s’installe qui voit les clivages exacerbés, l’insécurité et la misère régner dans le Morbihan jusqu’à la pacification en 1801. Elle connaît un dernier soubresaut en 1815 lors des Cent-Jours de Napoléon.

Venez découvrir ou redécouvrir ce pan d'histoire du Morbihan.